Devenir charpentier : formation, salaire et installation

[et_pb_dcsbcm_divi_breadcrumbs_module _builder_version= »4.18.0″ _module_preset= »default » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″ body_text_color= »#000000″ fontsbreadcrumblinks_text_color= »#8300E9″][/et_pb_dcsbcm_divi_breadcrumbs_module]
  • Si l’envie de travailler le bois et concevoir l’ossature d’un bâtiment vous intéresse, alors le charpentier reste le métier idéal qu’il vous faut.

Certes, certaines qualités sont requises pour y parvenir.

En plus d’avoir des mains bricoleuses, vous devez également être mobile, rigoureux, précis et habile. Néanmoins, cela ne suffit pas.

Pour ce faire, voici quelques conseils à prendre en compte.

Les diverses formations à suivre

Pour devenir charpentier, tout commence par une formation. Plusieurs choix s’offrent à vous.

La première option est de suivre la formation en CAP charpentier qui s’effectue en 2 ans, que ce soit à temps plein ou non.

Pendant ces années, l’apprenant étudie sur toutes les techniques et les savoir-faire de ce professionnel, allant de la construction jusqu’à la rénovation et à la restauration d’un bâtiment.

Autre choix, poursuivre un cursus universitaire. Vous pouvez passer par le brevet professionnel charpentier.

Ici, l’étudiant acquiert un niveau d’étude équivalent au baccalauréat, mais dont l’objectif est de le former aux savoir-faire techniques et aux compétences managériales.

Le bac pro est également une autre formation à entamer pour devenir charpentier. L’apprenant doit effectuer un lycée professionnel, et obtient ensuite le diplôme de Technicien constructeur bois ou Technicien de fabrication bois.

Le salaire d’un charpentier

Mesure, marque, coupe, façonnage, pose et finition du bois, les missions d’un charpentier sont innombrables.

C’est la raison pour laquelle son salaire demeure variable. Son prix dépend également de quelques détails, dont la qualification du professionnel, de son ancienneté, de ses compétences, mais aussi de la géographie.

En début de carrière, un charpentier peut gagner environ 1 200 à 1 900 euros net par mois.

En acquérant plus d’expériences, son salaire peut monter jusqu’à 2 100 net par mois. Et pour un artisan expérimenté, il peut gagner jusqu’à 4 000 euros par mois, selon son profil.

De l’autre côté, sachez qu’un charpentier couvreur facture entre 40 et 60 euros de l’heure. À cela s’ajoutent les frais annexes divers (coûts de matériaux, de déplacements).

Avec plusieurs expériences et un savoir-faire à haute valeur ajoutée, la perspective d’évolution est possible.

En effet, un charpentier peut devenir chef d’équipe ou chef d’atelier au sein d’une entreprise.

Les matériels nécessaires pour se lancer

Si vous êtes décidés à vous lancer, alors n’oubliez pas les matériels nécessaires aux travaux.

D’ailleurs, pour bien commencer en tant qu’artisan du bâtiment, il est capital de posséder des équipements et outils essentiels.

L’utilisation de ces équipements demande des connaissances techniques absolues.

Ils se déclinent en une large gamme de choix, et il convient de bien distinguer leurs fonctions. Lors de votre achat, tâchez de bien prendre en compte la qualité des outils.

Parmi les outils indispensables pour un charpentier, il existe une mortaiseuse à chaîne (pour assembler différents éléments), une scie de charpente (pour découper), une perceuse visseuse (pour percer et visser), un rabot de charpente (pour aplanir le bois), une boulonneuse à chocs (pour faire un boulonnage), etc.

Ainsi, pensez donc à se munir au minimum 3 de ces outillages.

Les qualités demandées pour devenir charpentier

Comme tous les autres métiers, être charpentier nécessite certains caractères essentiels pour bien exercer l’activité.

Une bonne condition physique est tout de suite demandée, car c’est un travail en hauteur et qui se déplace beaucoup.

Un bon charpentier doit être disponible à tout moment, soit 7 j/7 et 24h/24, y compris les jours fériés.

L’artisan doit avoir un bon sens commercial et relationnel, afin de bien démarcher et fidéliser ses clients. En plus d’une habileté manuelle, il faut disposer également d’un esprit méthodique afin de gérer ses tâches.

La dernière qualité, mais qui n’est pas la moindre, est d’avoir un goût pour la géométrie, le dessin industriel et la conception assistée par ordinateur.

Coaching Services For Business Owners and Entrepreneurs

Contact

Téléphone

+33760405573

Email

contact@sri-solutions.fr

Addresse

8 rue de la gare

62860 Sachy Lestree